Au Québec, la procédure pour régler un sinistre automobile est assez simple. En cas de collision sans blessé, remplissez le Constat amiable et avisez votre assureur. On procédera ensuite à l'estimation des dommages, et l'indemnité ne devrait pas tarder. Plus vite vous déclarez un sinistre à votre assureur, plus vite il sera réglé.

• Le Constat amiable ne constitue pas une reconnaissance de responsabilité, il sert uniquement à identifier les parties en cause en vue d'accélérer le règlement. Conservez-en toujours un dans votre boîte à gants !

• Pour les dommages matériels, votre assureur doit évaluer votre part de responsabilité afin de déterminer votre indemnité. Êtes-vous responsable à
0 %, 50 %, 100 % ? Pour le savoir, il se basera sur la Convention d'indemnisation directe dans laquelle à peu près tous les scénarios possibles d'accidents sont illustrés.

• Avant de faire effectuer des réparations, votre assureur doit avoir examiné les dommages au véhicule et vous devez vous entendre avec lui sur le montant de l'indemnité

• Vous tenez à faire réparer votre voiture à un endroit précis ? C'est votre droit. Toutefois, assurez-vous de la compétence de votre réparateur
afin que le travail soit effectué conformément au devis de réparation et au prix convenu avec votre assureur.

• Si vous avez acheté la garantie valeur à neuf et que les pièces de votre véhicule ne peuvent être réparées, alors elles seront remplacées
par des pièces neuves.

• Votre véhicule est déclaré perte totale ? Votre avenant valeur à neuf pour remplacement du véhicule vous redonnera une nouvelle voiture
avec les mêmes équipements et accessoires.

• Votre assureur dispose de 60 jours pour payer les dommages une fois qu'il a en main les pièces justificatives, telles que le Constat amiable ou le
rapport de police, l'estimation des dommages, les factures de remorquage ou de location d'auto, etc.

© 2008 Automotion Collision. All Rights Reserved. | Web Design by Nuvo Multimedia
!=